La réserve naturelle

La Maison de l'Estuaire s'est vue confiée la gestion de la réserve naturelle de l'estuaire de la Seine en 1999. Créée le 31 décembre 1997 (lien vers décret de création) et étendue le 9 novembre 2004 (lien vers décret d'extension) sur une superficie de 8528 hectares, cette réserve naturelle est située en plein cour d'un estuaire dynamique et artificialisé jouxtant une importante zone d'activité à la fois portuaire, industrielle et urbaine. Cette grande diversité d'acteurs et d'usagers impliqués rend sa gestion plus que complexe.

La Maison de l'Estuaire a établi, en concertation avec l'ensemble des acteurs du territoire, un document définissant les objectifs pouvant garantir la préservation du patrimoine naturel et le programme des actions à mener pour les atteindre : c'est le plan de gestion.

Validé par le Préfet et établi pour une période de cinq ans, le plan de gestion contient de nombreuses informations sur la réserve naturelle et liste toutes les opérations que le gestionnaire doit réaliser chaque année : les actions de gestion des milieux naturels, les études et suivis scientifiques des milieux, de la flore et de la faune ; les ations de communication et d'éducation à l'environnement ; les missions d'information réglementaire et de police.

Pour assurer la gestion de ce vaste espace naturel, la Maison de l'Estuaire bénéficie des subventions du Ministère de l'Ecologie, du Grand Port Maritime du Havre, du Grand Port Maritime de Rouen, du Conservatoire du Littoral, de l'Agence de l'eau Seine-Normandie et des collectivités.

L'Observatoire Avifaune

La création de l'Observatoire Avifaune est consécutive au classement en 2002 de l'estuaire et de la basse vallée de la Seine en Zone de Protection Spéciale, en application de la législation européenne pour la préservation des populations d'oiseaux (directive 79/409/CEE dite "Oiseaux").

La Maison de l'Estuaire et le Parc Naturel des Boucles de la Seine Normande se partagent le suivi des populations d'oiseaux sur ce site de 18 880 hectares. Les tâches de l'observatoire sont multiples. Il évalue le rôle de l'estuaire et de la basse vallée de la Seine en tant qu'halte migratoire, zone de reproduction et zone d'hivernage sur l'axe ouest Paléarctique. Il collecte des données, réalise des expertises et propose éventuellement des mesures pour optimiser la gestion des milieux naturels situés dans la Zone de Protection Spéciale.

L'observatoire participe également au programme de l'observatoire national et informe les gestionnaires et le public, spécialisé ou non.

Natura 2000

L'Estuaire de la Seine a été classé en 2002 en Zone de Protection Spéciale, au titre de la directive 79/409/CEE dite "Oiseaux", et est également désigné comme Site d'Intérêt Communautaire, au titre de la directive 92/43/CEE dite "Habitats - Faune - Flore".

En 2003, la Maison de l'Estuaire a été chargée par le préfet de rédiger un autre document d'orientation et de gestion propre à ces territoires : le document d'objectifs ou DOCOB.
Il aura fallu deux ans et demi de recherches, de synthèse d'information et de concertation avec les acteurs locaux pour aboutir à la validation du DOCOB le 9 juin 2006.

Un avenant du DOCOB relatif à la zone endiguée de l'estuaire de la Seine, intégrée au site Natura 2000 en 2006, de même que la charte Natura 2000 sont actuellement en cours d'élaboration.

Copyright © 2016 Maison de l'Estuaire - Tous droits réservés - Plan du site - Liens