Pourquoi une réserve naturelle ?

L'estuaire de la Seine fait partie des trois plus grands estuaires de France avec la Loire et la Gironde. Une vaste zone humide de près de 10 000 hectares, qui abrite un ensemble de milieux typiques et remarquables à l'échelle européenne - milieux subtidaux, vasières, prés salés, mares, roselières, prairies humides - à l'interface entre terre et mer.
Un espace naturel présentant une intense productivité biologique, situé qui plus est sur un axe majeur de migration de l'Ouest Paléarctique.
Un territoire aménagé et artificialisé depuis très longtemps en raison de la présence de grands ports maritimes, de zones industrielles et de l'agglomération havraise toute proche.

A noter

Date de création : 31 décembre 1997

Superficie : 8528 ha

Situation : Normandie

Villes proches : Le Havre, Honfleur, Tancarville

Gestionnaire : Maison de l'Estuaire

A consulter

La plaquette de présentation de la Réserve Naturelle de l'Estuaire de la Seine

Plan de gestion de la Réserve

Le troisième plan de gestion de la réserve naturelle de l'estuaire de la Seine est en vigueur depuis le mois de juillet 2013 et modifié par un arrêté préfectoral le 26 janvier 2016. Quoique très complet et instructif, il faut avouer que ce document de plus de 500 pages ne se lit pas aussi facilement qu'un roman !

Voici donc une édition synthétique et illustrée pour mieux comprendre les différents objectifs fixés pour la conservation de cet espace naturel protégé et découvrir quelques exemples d'actions qui seront entreprises au cours des cinq années du plan.
Cliquer sur ce lien pour télécharger la plaquette

Carte d'identité de la réserve

Une réserve naturelle nationale,
soit le plus haut statut de protection d'un espace naturel en France, sous l'égide de l'Etat. Intégrée au réseau des Réserves Naturelles de France.
Localisation :
Située au carrefour de la Seine et de la Manche, à cheval sur les régions Haute-Normandie et Basse-Normandie et sur trois départements la Seine-Maritime, l'Eure et le Calvados. Elle s'étend de part et d'autre de la Seine endiguée, entre le Pont de Tancarville et la mer. Superficie de 8528 ha.

Carte générale de la réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Seine

Historique :
Jusque dans les années 1970, l'estuaire de la Seine n'avait qu'une vocation portuaire et industrielle. Après le classement en 1985 d'un territoire de 3400 ha en réserve conventionnelle, l'intérêt écologique de l'estuaire a été officiellement reconnu le 31 décembre 1997, avec la création de la réserve naturelle sur une surface de 3678 ha. Elle a été étendue à 8528 ha le 9 novembre 2004.

Autres statuts de protection :
l'estuaire de la Seine est également intégré au réseau Natura 2000. Il est classé au titre de la directive "Habitats" en SIC Estuaire de Seine n°FR2300121 et au titre de la directive "Oiseaux" en ZPS Estuaire et marais de la Basse Seine n°FR2310044.

Un patrimoine naturel remarquable :
L'estuaire de la Seine se compose d'une grande diversité de milieux naturels, soumis à l'influence de plus en plus marquée des marées et du sel : prairies humides, mégaphorbiaiesVégétations de hautes herbes, mares, roselières, prés salés, rivages de sables et de galets, estranszone de balancement des marées sablo-vaseux à rocheux et zones perpétuellement immergées. Ces habitats fortement productifs permettent l'expression d'une flore d'une grande richesse - près de 500 espèces répertoriées à ce jour - et attirent quantité d'animaux dont pas moins de 385 espèces de papillons, 325 espèces d'oiseaux, 70 espèces de poissons, 48 espèces de mammifères, 13 espèces d'amphibiens...
Cette liste à la Prévert n'est bien sûr pas exhaustive, des inventaires complémentaires doivent encore être effectués notamment au niveau des invertébrés.

Les usagers de la réserve :
Différentes activités économiques et de loisirs s'exercent dans la réserve naturelle. Les exploitants agricoles et les coupeurs de roseaux contribuent à l'entretien des prairies humides (1684 ha) et d'une partie des roselières. Les pêcheurs professionnels du Havre et de Honfleur pratiquent encore la pêche à la crevette grise et à la crevette blanche (bouquetin). Enfin la chasse est autorisée dans la réserve sur 30% de sa surface. Il s'agit en majorité d'une chasse au gibier d'eau pratiquée de nuit depuis des gabions, des installations semi-enterrées à côté de mares entretenues au sein des roselières et des prairies.

Réglementation :
Pour assurer la préservation du patrimoine, l'agriculture, la coupe de roseaux, la chasse, la pêche et les activités de loisir sont réglementées et soumises aux conditions définies par les décrets de création de la réserve (décret du 30 décembre 1997 et du 9 novembre 2004) et par les cahiers des charges du plan de gestion en vigueur. Certaines pratiques sont interdites.

De plus, la circulation sur la route de l'estuaire est interdite entre l'échangeur du Pont de Normandie et la route industrielle et ce depuis le 18 juin 2009.

Chiens tenus en laisse Camping interdit Circulation interdite Cueillette interdite Dépot de déchets interdit Feu interdit

Découverte de la réserve,
Visites guidées ou visites libres selon les goûts, attention toutefois à ne pas oublier les bottes et les jumelles !

Copyright © 2016 Maison de l'Estuaire - Tous droits réservés - Plan du site - Liens