La réserve naturelle

RÉSERVE NATURELLE DE L'ESTUAIRE DE LA SEINE

 

Un patrimoine naturel d'une grande valeur...

/uploads/media/files//la-reserve/pont_de_normandie_bycncaugustodasilva_0.jpg

L'estuaire de la Seine fait partie des trois plus grands estuaires de France avec la Loire et la Gironde. Une vaste zone humide de près de 10 000 hectares, qui abrite un ensemble de milieux typiques et remarquables à l'échelle européenne - milieux subtidaux, vasières, prés salés, mares, roselières, prairies humides - à l'interface entre terre et mer.

C'est non seulement un espace naturel présentant une intense productivité biologique situé, qui plus est, sur un axe majeur de migration de l'Ouest Paléarctique, mais également un territoire aménagé et artificialisé depuis très longtemps en raison de la présence de grands ports maritimes, de zones industrielles et de la métropole havraise toute proche.

Le décret ministériel du 30 décembre 1997 a ainsi entériné le classement de l'estuaire de la Seine en réserve naturelle nationale sur une superficie initiale de 3678 hectares. La réserve a ensuite été étendue à une superficie de 8528 hectares par un second décret datant du 9 novembre 2004.

La Maison de l'Estuaire assure la mise en oeuvre du plan de gestion, qui a pour objectif de préserver ce patrimoine naturel exceptionnel.

...façonné par la Seine, les marées et les activités humaines

L'estuaire de la Seine se caractérise par la pénétration, au gré des marées, des eaux marines de la Manche dans l'embouchure de la Seine. Cette rencontre entre eaux salées et eaux douces engendre notamment un gradient de salinité d'ouest en est, qui, associé à la dynamique des marées, est en partie à l'origine de la diversité des habitats naturels présents dans l'estuaire.

Mais c'est aussi un territoire fractionné et compartimenté par de multiples aménagements (digues, canaux, routes, ponts...) qui empêchent les eaux de circuler librement entre la Seine, la plaine alluviale et le pied des falaises.

Quatre entités paysagères se distinguent : le milieu marin, les marais non endigués, les marais endigués et le marais de Cressenval.

Carte d'identité de la réserve

Une réserve naturelle nationale

Il s'agit du plus haut statut de protection à long terme d'un espace naturel en France, sous l'égide de l'Etat, protégant des espèces ou des milieux spécifiques ou rares.

La réserve naturelle de l'estuaire de la Seine fait partie d'un important réseau de plus de 350 réserves, fédérées par l'association des Réserves Naturelles de France.

 

Localisation

Elle est située au coeur de la Normandie, au carrefour de la Seine et de la Manche, à cheval sur les trois départements de la Seine-Maritime, de l'Eure et du Calvados. Elle s'étend de part et d'autre de la Seine endiguée, sur une distance de près de 30km entre le Pont de Tancarville et la mer.

Historique

Jusque dans les années 1970, l'estuaire de la Seine n'avait qu'une vocation portuaire et industrielle. Après le classement en 1985 d'un territoire de 3400 ha en réserve conventionnelle, l'intérêt écologique de l'estuaire a été officiellement reconnu le 31 décembre 1997, avec la création de la réserve naturelle sur une surface de 3678 ha. Elle a été étendue à 8528 ha le 9 novembre 2004.

 

Autres statuts de protection

L'estuaire de la Seine est également intégré au réseau de sites Natura 2000. Il est classé au titre de la directive "Habitats" en ZSC Estuaire de la Seine n°FR2300121 et au titre de la directive "Oiseaux" en ZPS Estuaire et marais de la Basse Seine n°FR2310044.

Il est également considéré comme une Aire marine protégée.

 

Un patrimoine naturel remarquable

L'estuaire de la Seine se compose d'une grande diversité de milieux naturels, soumis à l'influence de plus en plus marquée des marées et du sel : prairies humides, mégaphorbiaies, mares, roselières, prés salés, rivages de sables et de galets, estrans sablo-vaseux à rocheux et zones perpétuellement immergées.

Ces habitats fortement productifs permettent l'expression d'une flore d'une grande richesse - plus de 500 espèces répertoriées à ce jour - et abritent quantité d'animaux dont pas moins de 385 espèces de papillons, 354 espèces d'oiseaux (dont 252 espèces fréquentes), 91 espèces de poissons, 42 espèces de mammifères, 11 espèces d'amphibiens, 26 espèces de libellules, 163 espèces d'araignées...recensées à ce jour.

Cette liste à la Prévert n'est bien sûr pas exhaustive, des inventaires complémentaires doivent encore être effectués notamment au niveau des invertébrés.

 

Des activités humaines multiples

Différentes activités économiques et de loisirs s'exercent dans la réserve naturelle.

Côté terre, une centaine d'exploitants agricoles et trois coupeurs de roseaux contribuent à l'entretien des prairies humides et d'une partie des roselières. La chasse est autorisée sur la moitié de la surface terrestre de la réserve. Il s'agit principalement d'une chasse au gibier d'eau (canards, oies cendrées et certaines espèces d'oiseaux limicoles) pratiquée de nuit depuis des gabions, des abris semi-enterrés installés à côté de mares creusées et entretenues pour cet usage. 186 mares de chasse sont réparties au sein des roselières et des prairies humides.D'autres activités de loisirs sont également pratiquées régulièrement, comme la promenade, l'observation de la faune ou la photographie naturaliste.

Côté mer, quelques pêcheurs professionnels du Havre et de Honfleur pratiquent encore la pêche à la crevette grise et à la crevette blanche (bouquetin). Les activités de loisirs sont importantes en fosse sud : pêche amateur en mer et à pied, voile, régates, kitesurf, paddle sont régulièrement pratiquées depuis les plages et les ports de la Côte Fleurie, entre Honfleur et Trouville-sur-Mer.

 

Une réglementation spécifique

Pour assurer la préservation du patrimoine, l'agriculture, la coupe de roseaux, la chasse, la pêche et les activités de loisir sont réglementées et soumises aux conditions définies par les décrets de création de la réserve (décret du 30 décembre 1997 et du 9 novembre 2004) et par les cahiers des charges du plan de gestion en vigueur.

Certaines pratiques sont interdites, comme le dérangement volontaire de la faune, la cueillette des plantes, l'abandon de déchets, le bivouac, la circulation en véhicule à moteur ou encore le survol de la réserve à une altitude inférieure à 500 mètres (même pour les drones).

De plus, la circulation sur la route de l'estuaire est interdite entre l'échangeur du Pont de Normandie et la route industrielle et ce depuis le 18 juin 2009.

Une mission de police de l’environnement

Les gardes de la réserve naturelle, sous l’autorité du procureur de la République, veillent au respect de la réglementation et sont susceptibles de dresser des procès-verbaux ou de délivrer des timbres amendes en cas de non-respect des prescriptions environnementales. Ils bénéficient également de l’appui des différents corps de police de l'Etat, comme l’Office Français de la Biodiversité, la gendarmerie ou encore la police portuaire.

"Estuaire de Seine Coeur de Nature"

Une exposition à emprunter

Deux photographes mordus de nature, Frank Deschandol et Philippe Sabine, ont arpenté la réserve naturelle et bravé des heures d'attente pour réussir à capturer sur le vif les scènes de la vie sauvage que vous allez découvrir. Paysages, plantes, animaux à poils à écailles ou à carapace, chacun de ces clichés reflète la grand beauté de la Nature, mais illustre aussi toute la diversité, la complexité et la fragilité de cet écosystème hors normes qu'est l'estuaire de la Seine.

Caractéristiques techniques :

  • Photographies grand format légendées
  • 19 panneaux de 70x52 cm + 1 panneau panoramique de 140x52 cm
  • Panneaux rigides en dibond 3 mm, percés.
  • En plus : Mise à disposition de supports d'information sur la réserve naturelle de l'estuaire de la Seine, animation de conférences ou de sorties pédagogiques sur le site


Conditions d'emprunt :

  • Tarif limité aux frais de gestion 35€
  • Transport de l'exposition à la charge de l'emprunteur


Information et réservation
par mail à communication@maisondelestuaire.org ou par téléphone au 02.35.24.80.08.


Événements

 

Consulter les sorties à venir pour découvrir la réserve naturelle

Voir les avis

À propos

La Maison de l'Estuaire est une association créée en 1992, qui allie le rôle de médiateur entre les différents acteurs de l'estuaire de la Seine et celui de gestionnaire de la Réserve Naturelle Nationale de l'Estuaire de la Seine.

Contacts

Standard : 02.35.24.80.00

Animation : 02.35.24.80.01

Copyright 2023 Maison de l'Estuaire - Développé par Siqual SAS - Design Valeur Graphique - Mentions légales